Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2014

Martine-Gabrielle Konorski

 

Je te vois pâle au loin

 

 

 

 

Martine – Gabrielle KONORSKI| © Domaine privé

 

 

 

Toute une vie d’éponge

             derrière les oripeaux

 

sous les mots et les pages

             et les paroles des hommes à chapeau

 

Au milieu du chemin

             Des aubépines en fleurs.

                                                            

 

………………………………………………………………………….… DEMAIN IL FERA BEAU

(Extrait 1)

 

 

 

 

 

 

 

Cligne sous nos paupières

un battement impair

 

Temps de pierre

d’un chronomètre

 

tu traverses les ombres

sur la pointe des pieds

 

A la lisière.           

 

 

……………………………………………………………………………. CANTIQUE

(Extrait 2)

 

 

 

 

 

 

La lumière s’est éteinte

                Ne me dis plus un mot

 

Cherche sous la couleur

                un chemin d’outre-routes

 

Silence

                Contre

                bouches closes

 

Reviens.

 

 

……………………………………………………………………………. NUIT

(Extrait 3)

 

 

 

 

 

 

Un morceau de papier

A tes pieds

 

Dessin d’un cabanon

Où tu pourras rêver

 

Et tourne et tourne

manège

 

Ligne de plume

Rubans aux cheveux de lumière

 

Cours et cours

 

L’horizon fermera ses paupières sur ton regard de verre.

 

 

……………………………………………………………………………. MANÈGE

(Extrait 4)

 

 

(A paraître à l’automne 2014. Lauréat du Prix Poésie Cap 2010)

 

 

Martine – Gabrielle KONORSKI

Née à Paris en 1959. Elle est de nationalité française et suisse. Après des études supérieures de Droit, d’Anglais et de Sciences Politiques, elle développe une carrière dans la Communication, depuis plus de trente ans, à des postes de responsabilités, au sein de cabinets ministériels, d’entreprises publiques et privées, en France et aux Etats-Unis ainsi que d’agences de communication américaines.

 

Ses activités de Directeur de la Communication se déploient principalement à l’international. Elle a toujours baigné dans une culture cosmopolite et a pratiqué la traduction en anglais et en italien.

 

Après quelques années d’éclipse, elle retrouve la poésie qui l’accompagne depuis toujours. « la poésie s’est imposée à moi, entre lumières et ombres, et c’est dans le brasier des mots que se construit mon chemin. C'est la musique de la voix et la danse intérieure qui tissent ensemble les mots, tel un ruban de vie ».

Elle a publié Sutures des Saisons, (Editions Caractères), ainsi que dans  des revues de poésie : Incendits, autour du sculpteur G. Jeanclos, Ecrits du Nord, Les Cahiers du Sens, Levure Littéraire. D’autres textes sont à paraître dans la revue Les Carnets d’Eucharis et la revue Décharge.

Son livre de poésie, « Je te vois pâle au loin » vient de recevoir le Prix « Poésie Cap2020 » et sera publié  à l’automne 2014 aux Editions Le Nouvel Athanor.

Martine Konorski est également musicienne (piano et chant). Elle est membre de l’Union des Poètes & Cie.

Elle est Chevalier dans l’ordre national du mérite.